Biden et Trump, deux candidats sacrifiables

Le juge reporte la peine de Trump le temps d'évaluer si la décision sur son immunité l'affecte

Le juge Juan M. Merchan a décidé reporter la condamnation de Donald Trump pour avoir falsifié des documents afin de cacher sa relation avec l'ancienne actrice porno Stormy Daniels. Le magistrat a estimé que les avocats de l'ancien président avaient raison de demander un report, puisque l'arrêt de la Cour suprême sur son immunité, connu ce lundi, pourrait affecter la peine.

Il y a quelques semaines, Trump a été reconnu coupable de 34 chefs d'accusation pour corruption de l'actrice afin que la relation entre les deux ne soit pas révélée et que sa candidature à la Maison Blanche en 2016 n'en soit pas affectée. L'affaire était en cours d'audience pour la détermination de la peine. et cela devait être connu le 11 juillet. Elle est désormais reportée au 18 septembre, selon l'email du juge qui a été rendu public.

Mise en charge…

Ce lundi, la Cour suprême a statué que Les actes « officiels » commis par l’ancien président ne peuvent être jugés parce qu'il est immunisé devant la loi, et a laissé à d'autres juges le soin de déterminer lesquelles, parmi toutes les accusations pour lesquelles Trump est actuellement jugé, correspondent à des décisions prises en tant que président et lesquelles correspondent à des intérêts privés.

Actualités en expansion

A lire également