Bruxelles gèle 158 millions du plan de relance

Bruxelles gèle 158 millions du plan de relance

L'Espagne a un mois pour convaincre la Commission européenne qu'elle fait tout son possible pour que l'une des étapes liées au plan de relance soit atteinte. Il s'agit du programme « Agents du changement » qui consiste en une aide à recruter des profils formés à la transformation numérique qui favorisent la digitalisation des PME. Pendant ce temps, cette partie du quatrième versement du Régime est gelée, 158 millions d'euros.

Ce mercredi, la Commission a publié une validation partielle des jalons et objectifs liés au quatrième paiement du plan de relance qui Il s'agit d'un décaissement de 10 000 millions d'euros. Cependant, le non-respect de cette étape a amené l'Exécutif communautaire à activer une procédure incluse dans le règlement du Mécanisme de Relance et de Résilience et qui a déjà été appliquée dans d'autres pays.

L'Espagne recevra-t-elle une partie des 10 milliards ? Oui. Suite à l'approbation préliminaire d'aujourd'hui, la Commission transférera au Conseil – où se réunissent les dirigeants des gouvernements des États membres – la documentation liée au plan de relance espagnol afin qu'il accepte le paiement. Dans quelques semaines, l'Espagne devrait commencer à recevoir les 9,842 millions d'euros correspondant aux réformes et aux investissements réalisés.

D'autre part, la Commission enverra une lettre à l'Exécutif ce mercredi et celle-ci devra répondre dans un délai d'un mois en expliquant les mesures qui sont en cours pour franchir cette étape. Du ministère des Affaires économiques, ils expliquent que « le programme initial a été repensé en raison de sa faible demande et un nouvel appel a été lancé pour atteindre l'objectif intermédiaire dans les mois suivants ».

« Le nouveau programme, appelé Trousse de consultation, met l'accent sur une aide pouvant aller jusqu'à 24 000 euros pour recruter un service de conseil sur les technologies les plus demandées par les entreprises ces dernières années : l'IA, les données ou la cybersécurité. A partir du 18 juin, les entreprises intéressées pourront solliciter ce service », détaille le département qui dirige Corps de Carlos.

L'Economía espère que dans les mois à venir, la Commission sera en mesure de valider à nouveau ce programme pour décaisser les 158 millions d'euros restés en attente dans ce quatrième paiement. Avec ces près de 10 milliards,
L'Espagne est le pays de l'UE qui transfère le plus de fonds
Next Generation aura reçu, avec près d'un total de 48 milliards
d'euros.

Enfin, la Commission européenne a approuvé la réforme des allocations de chômage, qui a été approuvée par décret royal et qui est toujours en attente de validation par le Congrès des députés. La réforme de la sécurité 5G est également considérée comme satisfaisante.

A lire également