Les sœurs de Mohamed VI, à l'Elysée en pleine tension avec Macron

Les sœurs de Mohamed VI, à l’Elysée en pleine tension avec Macron

La tension entre Emmanuel Macron et Mohamed VI anime depuis quelques années les relations entre la France et le Maroc. Les médias officiels marocains ont même diffusé des rumeurs sur la vie privée du président français et Mohamed VI, qui passe une bonne partie de l’année dans son palais parisien, n’a même pas été reçu à l’Elysée.

Par contre, les princesses marocaines Lalla Meryem, Lalla Asmae et Lalla Hasnaasœurs du roi Mohamed VI, ont été reçues ce lundi lors d’un déjeuner à l’Elysée à Paris à l’initiative de la première dame française, Brigitte Macron, selon l’agence officielle marocaine. Carte et collecter Efe.

Ce déjeuner s’inscrit dans le cadre de « la continuité des relations d’amitié historique entre le Royaume du Maroc et la République française », a indiqué la source à propos de cette rencontre dans la capitale française, connue après des mois de refroidissement des relations entre Rabat et Paris. .

Celles-ci se sont dégradées ces derniers temps parallèlement au rapprochement franco-algérien. Les deux pays du Maghreb n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis qu’Alger les a rompues en 2021. Dans les deux cas, il s’agit de pays qui étaient d’anciennes colonies françaises et comptent d’importantes communautés de citoyens résidant sur le sol français.

Il a rejeté l’aide de la France lors du tremblement de terre

Une autre raison de ce refroidissement des relations a été la révélation dans la presse, en 2021, de la nouvelle d’espionnage présumé par le gouvernement marocain de dirigeants politiques, dont le président français Emmanuel Macron, et de journalistes français utilisant le programme. ‘Pégase’.

En raison des tensions entre Paris et Rabat, l’ambassade du Maroc à Paris s’est retrouvée sans responsabilité entre janvier et octobre de l’année dernière.lorsque le Maroc a nommé l’ancienne journaliste Samira Sitail à la tête de sa légation diplomatique dans le pays français.

Et après le tremblement de terre qui a touché le Maroc en septembre 2023, le gouvernement de Rabat a refusé l’aide officielle française, tout en acceptant celle d’autres pays.

Toutes les clés de l’actualité et des dernières nouvelles, dans le Chaîne WhatsApp El Independiente. rejoindre ici

A lire également